Poterie polychrome de HOREZU

Deux écoles de poterie richement ornementée spécifiques à la Valachie

 

horezu1.jpg (13669 octets)
Horezu, un des plus importants centres de la poterie roumaine, est connu depuis le moyen âge et les recherches archéologiques ont permis la découverte de la liaison avec les poteries datant de l’antiquité. Les techniques et décorations utilisées aujourd’hui ont des racines dans les techniques byzantines, et au long des siècles, se sont adaptées aux besoins de la population.

La production de la poterie comporte plusieurs phases, chacune d’une réelle et décisive importance. Après l’extraction de l’argile des couches bien connues par les artisans, on fait la plastification de la pâte, par plusieurs découpes successives au couteau et mélanges avec de l’eau. Le nettoyage des impuretés a une grande importance. La réalisation du pot, est commune, et à la foi spécifique pour chaque potier avec ses secrets. Le séchage des pots, à l’air, la réalisation de l’engobe, et puis l’ornementation spécifique. Ensuite a lieu la première cuisson, suivi de l’application des glaçures. La deuxième cuisson produit la vitrification, qui donne l’aspect brillant, émaillé. Les hommes réalisent les pots au tour manuel, entraînant le mouvement circulaire avec les pieds. Les femmes s’occupent de la préparation des couleurs et de la décoration. Cette décoration circulaire, spécifique pour Horezu, est faite à l’aide d’un corn de bœuf, dans lequel se trouve la peinture, appliquée sur le pot par un tub de plume d’oie, situé au bout du corn. L’opération se déroule pendant que l’assiette tourne.

horezu2.jpg (26207 octets)

A Horezu il y a plusieurs familles de potiers, chacune avec son atelier et son four.

"Soleil de l'Est" propose à l'exposition des échantillons concernant les pots créés par deux artisans maîtres et leurs familles: Gheorghe Iorga et Ion Gheorghe Bîscu. Ils ont une haute appréciation en Roumanie, concrétisée par des diplômes et des prix décernés aux foires et expositions nationales et internationales.